le mercredi 14 avril 2020.

Le FNE-formation est-il la solution universelle pour les organismes de formation en ces temps troublés de Covid 19 ? Non, sans doute pas, mais cette initiative du gouvernement peut aider certains des OF à surmonter la crise.

En peu de mots, de quoi s’agit-il ?

Le FNE-formation est un dispositif mis en place par le Gouvernement pour financer certaines formations dans des cas bien spécifiques. Compte-tenu des mesures de chômage partiel qui ont dû être adoptées par de nombreuses entreprises, l’Etat a décidé d’élargir provisoirement ces mesures.

Concrètement, le financement de la formation des salariés placés en chômage partiel dans le cadre de la crise du Covid 19 peuvent ainsi bénéficier d’une formation dont les coûts pédagogiques seraient supportés par l’Etat jusqu’à hauteur maximum de 1 500€ par salarié. Et ce, il est très important de le souligner, quelle que soit la formation et quelle que soit la catégorie de l’entreprise concernée. Voilà sans aucun doute un moyen pour les entreprises d’utiliser intelligement les « heures de travail perdues » et pour les organismes de formation de retrouver un peu d’activité dans une période de vide total pour la plupart.

Bien entendu, cela suppose de pouvoir dispenser des formations à distance, dans la mesure où, au moins jusqu’au 11 mai, il ne sera pas possible de travailler en présentiel. Mais il n’est pas indispensable pour cela de complètement transformer ses contenus. La diffusion via un réseau de visio-conférence peut pallier à la plupart des difficultés. D’autant que les modalités de preuve de l’exécution de la formation ont été assouplies dans le cadre de cette crise Covid 19.

Certes, les modalités pratiques de la mise en oeuvre de ce dispositif « FNE Covid » n’ont pas encore été communiquées, mais cela ne saurait tarder. Et l’on ne peut que recommander aux organismes de formation de se préparer à cette ouverture qui pourrait constituer un vrai ballon d’oxygène en cette période compliquée.

Pour en savoir un peu plus, vous pouvez consulter ici la circulaire de la DGEFP à ce sujet.